NEWS | TÉLÉCHARGE.
LA CERTIFICATION
FORMATION DE COACH
TRAINING FOR COACHES
CALENDRIERS
TARIFS
RNCP
PHOSPHORES
ICF
INFOS PRATIQUES
RÉUNIONS D'INFO
L’ÉCOLE DU DEVENIR
SE PROFESSIONNALISER DANS LES ARTS ET LES MÉTIERS DU CHANGEMENT

UNE PÉDAGOGIE DU DEVENIR

Pour accompagner la réussite des projets d’évolution des personnes et des organisations, nous proposons de mettre en œuvre une pédagogie du devenir plutôt qu’une conduite du changement. L’idée de "conduire le changement" fait partie des illusions entretenues par une représentation mécaniste du monde : celui-ci pourrait se piloter comme une voiture ou comme un bulldozer.
Cette illusion entretient la résistance au changement, justification classique des échecs des stratégies manipulatrices. La résistance vient, selon mon expérience de la rigidité de celui qui prétend "conduire" en position haute et bloque la possibilité pour l’ensemble des collaborateurs de devenir cocréateurs de leur évolution.

Le CO en début de mot, racine latine du avec français, résume le fait de se relier aux autres et à son environnement au sein d’un "NOUS" pour agir et innover ensemble. Ce que je souligne surtout ; ce CO : est la notion essentielle de réciprocité(1) dans la relation qui n’est pas seulement, selon Robert Misrahi, "calcul d’intérêts et d’avantages mutuels, elle est l’affirmation intelligente et intuitive de chacun par l’autre accompagnée de la conscience positive du fait que l’autre nous affirme dans le temps où nous l’affirmons dans une donation spontanée libérée de tout calcul."(2)

Cette réciprocité permet d’œuvrer ensemble joyeusement.

Le sigle CO CO RI CO rassemble tous les CO de la pédagogie du devenir :

CO-responsabilté + CO-protection = CO-création.

Et que vient faire le RI au milieu de tous ces CO, au-delà de favoriser la mémoire du sigle ? Et bien... évoquer la puissance du rire ou du moins le sourire qui allège ce que tous ces CO peuvent avoir d’exigence parfois...


(1) Martin Buber : "Je et Tu" Ed. Aubier Montaigne (1959).
(2) Robert Misrahi : "Le Bonheur. Essai sur la Joie" Ed. Cécile Defaut (2011).


La pédagogie du devenir, voie de cocréation, se situe au croisement des arts et des métiers du changement :
Les arts permettent à des personnes de coopérer pour choisir leur avenir. La racine latine du terme coopération, opéra signifie "œuvre". L’œuvre, ici, est la cocréation de leur vie professionnelle, personnelle et collective.
Ces arts composent "l’art de vivre le changement" pratiquée par des artisans du devenir qui font appel à l’esthétique et à l’émotion pour les partager avec ceux qui les reçoivent et les interprètent selon leur sensibilité propre.
et les métiers : apprendre les techniques de créativité ne suffit pas, elles doivent aussi rencontrer les conditions nécessaires à leur épanouissement. L’origine latine du mot métier, minesterium, est porteuse des notions de ministère et de mystère.
S’aligner sur cette double origine permet d’entrer dans la logique d’une œuvre à accomplir. Accéder à ce mystérieux service pour œuvrer en tant qu’artisan du devenir demande un engagement déterminé à connaître les lois qui régissent cet art et à s’entraîner régulièrement : "faire ses gammes tous les jours", comme un musicien virtuose.

La pédagogie du devenir fondée, dans un premier temps, sur l’approche systémique permet de penser la complexité de notre monde, d’engager un dialogue créatif avec ses paradoxes, de les intégrer et d’inventer de nouvelles façons de rester en lien, de collaborer même à distance. Elle s’est construite au fil de nos apprentissages et de l’évolution des enjeux de nos clients.

Elle peut se résumer ainsi : apprendre avec plaisir à apprendre à agir différemment dans des contextes à fort enjeu en s’appuyant sur des relations d’alliances puissantes et sur un processus créatif. Ce processus est une initiation "aux ambigüités, aux ambivalences, à l’écologie de l’action et à l’affrontement d’inévitables contradictions... Il s’agit d’échapper à la pensée binaire et mutilante qui est partout aux commandes."(3)

Danièle Darmouni

(3) Egard Morin : "Les 7 savoirs nécessaires à l’éducation du futur" Ed. Unesco (1999).